Trois métiers d’avenir très passionnants dans le monde animalier

Vous avez une passion pour tout ce qui a rapport à l’entretien, la nutrition, le dressage ou les soins liés aux animaux ? Vous devriez vous orienter vers des métiers du monde animalier. Voici trois métiers d’avenir qui pourraient vous intéresser si vous aimez les animaux.

Auxiliaire spécialisé vétérinaire ou assistant-vétérinaire

Pour mieux exercer son métier, le vétérinaire a besoin d’un assistant. L’assistant vétérinaire peut être recruté par un cabinet ou une clinique privée. Le métier d’assistant vétérinaire revêt un aspect à la fois relationnel et technique. 

En effet, le role d’une auxiliaire vétérinaire se résume à :

  • l’accueil et au conseil des clients en matière d’alimentation ou de vaccins ;
  • L’organisation de l’agenda du vétérinaire ;
  • La préparation du matériel pour les consultations et opérations. Il doit également assister le vétérinaire et surveiller les animaux hospitalisés. L’exercice de ce métier nécessite de la disponibilité et la résistance physique.

Pour devenir une asv aujourd’hui, il faut une formation de 20 heures par semaine sur au moins deux ans. La formation est assez étoffée et touche à des matières tant scientifiques que celles relatives au secrétariat. À l’issue de la formation, un certificat est délivré.

Le taxidermiste

La taxidermie consiste à transformer un animal mort en animal vivant, du moins en apparence. La taxidermie se charge de construire une structure ou un squelette en métal ou en bois sur lequel on reconstitue en paille les formes de l’animal. Cette reconstitution est destinée à des expositions de collections de musées.

La taxidermie est utile en ce sens qu’elle permet de préserver un patrimoine en voie de disparition ou de conserver la mémoire d’un animal regretté. Pour embrasser une carrière de taxidermiste, il faudra suivre une formation professionnelle spécialisée d’environ deux ans.

Il sera nécessaire de se familiariser à la législation relative à la protection des espèces animales. L’exercice de ce métier nécessite de la patience, la méthodologie, la créativité, la rigueur, la dextérité et une habileté gestuelle.

Le bon taxidermiste doit un sens de l’observation bien développé et être attentif aux comportements des animaux. Il doit entre autres maitriser les techniques de dépouillage, tannage, moulage, soudure, sculpture, peinture. Il doit également avoir une bonne connaissance des règles d’hygiène et de sécurité.

Le zoologiste

Il est responsable de l’observation et de l’examen des animaux dans leurs différents milieux naturels. Son travail se déroule à la fois sur le terrain et en laboratoire. Son rôle est de décrire les particularités et le mode de vie des animaux qu’il observe.

Ce métier nécessite des talents de photographe ou cinéaste. À la fin de son étude, il publie les résultats de ses travaux de recherche. Le zoologiste doit être titulaire d’un Master recherche, Sciences de la santé mention biologie, nutrition, neuroscience et un doctorat en zoologie.

Il doit savoir manipuler les matériels et outils biologiques (microscopes électroniques, logiciels…), ainsi que les outils en biologie et biochimie moléculaires. Le zoologiste doit faire preuve de patience et de rigueur dans le traitement des données. Il doit posséder un sens aigu de l’observation ainsi qu’un esprit d’analyse et de synthèse.

Alors, si vous avez un bon feeling avec les animaux, n’hésitez plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *