Quels sont les meilleurs moyens de recouvrement de créances pour les entreprises ?

Le non-paiement des dettes constitue une situation récurrente à laquelle font face nombre d’entreprises. Parfois, les impayés sont si importants que les entreprises sont obligées de déposer bilan. Pour éviter d’en arriver là, elles disposent de plusieurs options. Tour d’horizon des meilleurs moyens de recouvrement de créances pour les entreprises.

Recourir aux services d’un huissier de justice

L’huissier de justice représente le professionnel de droit le plus aguerri pour aider les entreprises à recouvrer leurs créances. Faire appel à une étude lyonnaise représente avant tout le premier moyen d’obtenir un échéancier de recouvrement de la part du débiteur. En effet, des professionnels à Villeurbanne entrent en contact avec ce dernier et essaient de négocier avec lui des modalités de remboursement qui permettent à l’entreprise créancière de rentrer dans ses droits le plus tôt possible.

Lorsqu’échoue la phase de l’intervention amiable, le litige est alors transféré devant une juridiction de droit commun. L’huissier de justice aura alors pour mission d’assurer l’exécution de la décision du tribunal. Pour cela, il dispose des compétences requises pour procéder à la saisie et à la vente des biens du débiteur aux fins de désintéresser l’entreprise créancière.  

Les solutions numériques

Les avancées technologiques permettent également aux entreprises de disposer de moyens efficaces pour recouvrer leurs créances. Il s’agit essentiellement de :

  • Le recouvrement de créance en ligne ;
  • Les logiciels de recouvrement.

Les plateformes de recouvrement de créance en ligne marquent la dématérialisation des procédés de recouvrement. Elles sont aussi appelées des « legaltechs ». Pour exploiter cette option, l’entreprise doit se rendre sur la plateforme du prestataire et répondre à une série de questions visant à l’identifier et à connaître la nature des créances qu’elle désire recouvrer. Ensuite, elle doit fournir des pièces justificatives de ses allégations. La plateforme prend alors en charge le processus de recouvrement dans son entièreté et perçoit en retour un pourcentage sur la créance.

Les logiciels de recouvrement quant à eux permettent aux entreprises de recouvrer leurs créances sans recourir à l’intervention d’un tiers. Bien plus, elles permettent aux entreprises d’avoir une vision globale et nette de leurs états financiers. Ainsi, sur un tableau de bord qui se met automatiquement à jour, s’affichent les noms et les informations concernant les débiteurs. Cela permet de relancer les clients à temps afin que ceux-ci s’acquittent de leurs dettes. Les fonctionnalités, la prise en main et la comptabilité avec la structure logicielle de l’entreprise représentent autant de critères de choix importants. 

L’affacturage

Il se présente comme une solution très intéressante pour les entreprises sur bien de points. Dans la pratique, le créancier, l’entreprise, cède sa créance à une société d’affacturage encore appelée « factor ». En retour, cette dernière lui verse le montant de sa créance. Ainsi, au terme de l’échéance, le débiteur s’acquitte de sa créance non plus auprès de l’entreprise, mais plutôt auprès de la société d’affacturage.

D’une part, cette technique permet aux entreprises de recouvrer leurs créances à temps pour financer leurs activités. De cette façon, elles se précautionnent également contre les risques d’insolvabilité du débiteur. D’autre part, cette solution permet aux entreprises de gagner un temps précieux à consacrer au développement de leurs activités.