Pourquoi faire une formation d’aide-soignante ?

Absolument nécessaire, le métier d’aide-soignant séduit chaque année de nouveaux aspirants et de nouvelles aspirantes. Ces professionnels de santé ont en effet la possibilité d’exercer un métier fascinant et riche de sens. Avant de postuler à une annonce d’emploi, il est cependant nécessaire de réaliser une formation spécifique. Le métier d’aide-soignante, qu’est-ce que c’est ?

Comprendre le métier d’aide-soignant


Aujourd’hui, il n’est pas très complexe de trouver un emploi pour aide-soignante, car c’est un métier dont de nombreuses structures de santé ont besoin. En effet, l’aide-soignant intervient sous la responsabilité de l’infirmier et a pour rôle de veiller au confort physique et moral des patients. Plusieurs actions peuvent ainsi être menées visant à surveiller les malades, les aider à se lever, s’habiller, se laver, etc. Il est aussi du rôle de l’aide-soignant de faire les lits et de nettoyer les chambres selon des règles d’hygiène strictes. Il est par ailleurs possible d’exercer ce métier dans différents lieux comme les hôpitaux, les cliniques, les centres de rééducation, les maisons de retraite, de convalescence, les centres d’accueil pour personnes handicapées, les services d’hospitalisation ou de maintien à domicile, etc. Quelle formation faut-il toutefois suivre pour exercer un tel métier ?

En quoi consiste la formation d’aide-soignante ?

Pour pratiquer son métier, l’aide-soignante doit bénéficier d’une formation bien spécifique qui lui permettra d’acquérir toutes les connaissances et compétences nécessaires. Cette formation repose sur 1540 heures d’enseignement théorique et clinique en institut et en stage.  Elle peut être exécutée sur une période continue ou discontinue, mais ne doit pas excéder une durée de 2 ans.

La formation pour devenir aide-soignante se compose de 5 blocs de compétences, 10 modules ainsi qu’un suivi individualisé. Ce sont donc 22 semaines de cours en institut de formation (ou à distance) qui sont proposés. Ensuite vient la période dite de stage en alternance avec une formation pratique qui dure également 22 semaines. Elle se découpe en 3 périodes de 5 semaines puis une période dite intégrative de 7 semaines qui correspond au projet professionnel de l’élève en fin de formation.

Les modules sont validés sous la forme d’épreuves avec une analyse de situation écrite ou orale ainsi que sur les compétences acquises en stage. Les 5 blocs de compétences sont évalués à chaque stage et l’ensemble doit être validé pour se présenter devant le jury final en vue d’obtenir le DEAS.

Quelles sont les compétences et qualités requises pour être un soignant ?

Si la formation d’aide-soignante est absolument nécessaire pour pouvoir exercer ce métier, certaines compétences et qualités seront aussi appréciables comme :

  • Le sens de l’écoute,
  • L’empathie,
  • La patience,
  • La disponibilité,
  • L’adaptation,
  • L’autonomie.

Il peut s’agir en outre d’un métier parfois difficile (accompagnement de fin de vie, maladie…) c’est pourquoi il est recommandé de s’assurer d’avoir les compétences requises avant de se lancer dans la formation pour devenir aide-soignante.