Police : les mesures de sécurité

Face aux actes délictueux et criminels, la police a l’obligation de maintenir la sécurité et d’assurer la quiétude des populations. Pour cela, plusieurs précautions sont prises. Découvrez ici quelques mesures de sécurité mises en place pour la protection du matériel sensible et des personnes.

Les armoires de sécurité pour le matériel dangereux

Les armoires de sécurité sont des caisses hermétiques dans lesquelles sont rangés les équipements d’un policier (armes à feu et munitions). Elles permettent de sécuriser et de contrôler l’accès à ces équipements.

Les armoires de sécurité sont très résistantes et sont disponibles :

  • en bois massif,
  • en acier,
  • en verre blindé,
  • avec un mélange de plusieurs matériaux.

Elles sont également conçues avec un dispositif de sécurité dont le verrouillage (clé ou électronique) dépend des préférences de l’utilisateur.

Il existe différents types d’armoires de sécurité dont les caractéristiques varient en fonction des armes à conserver. Il s’agit de petites armoires (pour les armes de petites tailles) ou de grandes armoires (pour les armes longues et les gros calibres).

Vous pouvez acheter ces armoires dans une société comme Doowie-sourcing.fr, spécialisée dans la vente des équipements de sécurité. Ce genre de société dispose d’un réseau de techniciens qualifiés qui analysent vos besoins et vous trouvent des solutions appropriées. Vous pouvez également contacter une entreprise similaire pour vos besoins de coffres-forts, casiers sécurisés, armoires fortes et serrures électroniques.

Armoire de sécurité

Les caméras-piétons pour assurer la sécurité

Les caméras-piétons sont des caméras compactes et légères attachées à l’épaule ou à la poitrine des policiers pour enregistrer des scènes de crime et les différentes interactions avec la population.

Elles permettent de constater les délits et de poursuivre les auteurs par le biais des images enregistrées. Ces images sont ensuite analysées lors de la collecte des preuves pour être utilisées devant les juridictions compétentes.

La palpation de sécurité pour la sécurité des populations

La palpation de sécurité est une fouille opérée dans le cadre d’un contrôle de sécurité. Elle a pour but de déceler chez une personne la présence de stupéfiants ou d’objets dangereux pouvant servir à commettre une infraction.

La palpation de sécurité est obligatoire avant d’accéder à certains endroits comme les enceintes dans lesquelles sont organisées des manifestations (récréatives, culturelles ou sportives) qui rassemblent plus de 300 personnes. Elle est également nécessaire dans des circonstances de menace de la sécurité des populations.

Pour plus de sécurité, la palpation se pratique avec des gants. Cela permet d’éviter à l’agent qui opère la fouille de se blesser s’il touche des objets coupants ou pointus.

Par ailleurs, la palpation de sécurité est une opération qui se fait suivant certaines conditions. Selon l’article L 613-3 du Code de la Sécurité intérieure, il est indispensable d’avoir une autorisation du préfet avant la réalisation de la palpation de sécurité. Cet article stipule également que l’officier qui réalise la fouille doit être du même sexe que la personne fouillée et qu’il faut obtenir le consentement de la personne contrôlée avant de procéder à la palpation. À défaut de consentement, l’accès au lieu de contrôle doit lui être interdit.