Digitalisation des entreprises : qu’est-ce que cela implique ?

En raison des besoins croissants et d’efficacité, les entreprises se tournent de plus en plus vers la digitalisation. Ce virage numérique contribue fortement à améliorer leur compétitivité et à booster la qualité des services proposés aux clients.

Compte tenu des nombreux enjeux de la transformation digitale à une époque aussi évoluée et exigeante, mais aussi menacée par les cyberattaques, il y va de la survie de toute entreprise d’entrer dans la dynamique de ces nouvelles solutions. Mais qu’est-ce que cela implique ? On le découvre dans cet article !

La maintenance informatique d’entreprise, un enjeu important de la transformation digitale

La maintenance informatique a pour objet d’assurer la permanence et l’efficacité du système d’informations ou parc informatique d’une entreprise. Elle implique diverses missions, parmi lesquelles :

  • la protection des données importantes,
  • l’installation ou la mise à jour d’antivirus,
  • la vérification de système informatique, etc.

Cependant, la tâche la plus récurrente en maintenance informatique est la mise à jour qui vise à renforcer régulièrement les logiciels selon la fréquence prévue par l’éditeur.

Hormis l’aspect de la sécurité, la maintenance informatique concerne également le paramétrage et la configuration des logiciels, comme le précise ITAK IT, de même que les accès réseau de l’entreprise. Si elle garantit à l’entreprise un parc informatique durable et sans faille, elle réduit en outre les risques de pannes liés aux logiciels, serveurs et ordinateurs.

L’entreprise évite alors les baisses de productivité liées aux dysfonctionnements et économise sur les changements d’équipements défectueux. En effet, il existe plusieurs niveaux de maintenance informatique d’entreprise.

maintenance informatique

La maintenance préventive

La maintenance informatique préventive vise à sécuriser le système et à préserver son efficacité. À cet effet, elle empêche l’apparition des attaques ou des virus afin d’éviter tout dysfonctionnement du parc informatique.

Pour assurer une bonne maintenance informatique préventive, vous devez mettre en place une surveillance régulière avec votre société d’infogérance. Cela doit prendre en compte la mise à jour des logiciels, le nettoyage des ordinateurs ainsi que le contrôle des antivirus et pare-feu.

La maintenance corrective

Les interventions à ce niveau sont ponctuelles. Les opérations consistent à corriger et réparer un logiciel ou un équipement du parc informatique afin qu’il puisse retrouver son état de fonctionnement initial.

Un dépannage provisoire est effectué dans un premier temps pour préserver le système informatique et permettre à l’entreprise de continuer ses activités. Une maintenance plus approfondie est enfin effectuée pour remettre le système informatique à flots.

La maintenance évolutive

L’objectif ici est de rendre le système informatique toujours plus performant en intégrant des technologies et des logiciels plus avancés. Ainsi, les opérations de mise à jour de logiciels ou d’installation de nouveaux équipements s’inscrivent toutes dans la maintenance évolutive.

La sécurisation des données d’entreprise : stop aux vols dans le cyberespace

Les données informatiques d’une entreprise regroupent les informations de toute la vie de l’entreprise (fiscalité, procédés de fabrication, base de fournisseurs, stocks, comptabilité, administration, etc.) et les détails privés de ses utilisateurs (base de clients, etc.).

À une ère où les plus grandes avancées technologiques ont lieu, les menaces qui planent sur le réseau informatique sont aussi de plus en plus importantes. Les données informatiques d’une entreprise peuvent facilement être volées ou piratées si son réseau informatique n’est pas sécurisé.

Une situation de perte de données peut avoir de lourdes conséquences sur l’entreprise et ses activités. Celle-ci risque entre autres de :

  • faire faillite,
  • perdre sa réputation,
  • perdre ses avantages concurrentiels,
  • faire face à des poursuites judiciaires (dans des cas extrêmes), etc.

Pour éviter de subir ces conséquences, faites un tour sur le site des professionnels de l’infogérance pour enclencher la digitalisation de votre entreprise. En outre, voici quelques astuces pour protéger vos données informatiques :

  • mettre à jour votre parc informatique,
  • contrôler les accès Internet et du réseau Wi-Fi,
  • mettre en place des profils d’utilisateurs et limiter les droits d’accès,
  • sauvegarder régulièrement les données (cloud, disque dur interne ou externe), etc.

Toutefois, il faut garder à l’esprit qu’au fur et à mesure que la technologie avance, les hackers développent également de nouvelles tactiques de piratage.

sécurisation des données

La téléphonie IP, une solution au service de la croissance des entreprises

Également connue sous le nom de VOIP ou voix sur IP, la téléphonie IP (Internet Protocole) se sert d’un protocole de télécommunications pour diriger toutes les communications téléphoniques. La voix est acheminée par le réseau via le protocole IP après avoir été numérisée et regroupée en données numériques.

Depuis la fin du Réseau Téléphonique Commuté (RTC), les entreprises ont été de plus en plus nombreuses à s’intéresser à la téléphonie IP. Cette solution est d’ailleurs très avantageuse pour elles, puisque la téléphonie IP transmet la voix instantanément par Internet, d’où le nom VOIP (Voice Over Internet Protocol).

À l’inverse de la téléphonie conventionnelle, la téléphonie IP offre plusieurs possibilités et avantages aux entreprises. Il s’agit notamment de fonctionnalités telles que :

  • le chat en ligne,
  • la redirection d’appels,
  • le répondeur mutualisé,
  • le système de visioconférence, etc.

Par ailleurs, on distingue deux types de téléphonie sur IP : l’IPBX et le Centrex. Dans le cas de l’IPBX, il faut que l’entreprise héberge un serveur électronique dans le cloud. Cette forme de téléphonie IP est une sorte d’immobilisation qui permet à l’entreprise de s’en servir pendant longtemps pour son activité. Cependant, il va falloir par la suite de l’engagement et du temps pour gérer l’IPBX et le paramétrage du standard téléphonique.

Contrairement à l’IPBX, c’est le prestataire lui-même qui héberge le serveur téléphonique dans le cas du Centrex. Les entreprises qui se tournent alors vers cette solution gagnent beaucoup de temps puisque le prestataire s’occupe de la configuration et de la maintenance du Centrex. Enfin, l’entreprise peut connecter plusieurs sites au serveur et répartir les coûts.

Voilà donc l’essentiel à savoir en ce qui concerne la digitalisation des entreprises. Entre les différentes sortes de maintenance, la sécurisation des données et la téléphonie par Internet, de nombreuses options s’offrent à vous pour rester compétitif et obtenir de meilleurs résultats.