Devenir travailleur indépendant : quel choix de statut effectuer ?

Vu les multiples atouts qu’elle présente, la vie de travailleur indépendant attire de plus en plus de travailleurs. Au nombre desdits avantages, l’on pourra notamment évoquer la liberté de choix, l’autonomie ou encore la stimulation entrepreneuriale. De toute évidence, cette alternative présente des atouts indéniables, même si un tel choix peut aussi dans certains cas réserver des surprises auxquelles on ne s’attend pas. Aujourd’hui, plusieurs statuts peuvent par ailleurs permettre de devenir travailleur indépendant. Quels sont alors ces statuts ? Quelles sont leurs différences ? Quel statut offre le plus d’avantages ? La réponse à toutes ces questions se trouve dans cet article.

Les différents types de statuts disponibles pour les travailleurs indépendants

Comme évoqué plus haut, les travailleurs indépendants ont le choix entre différents types de statuts. Il s’agit notamment de :

  • La micro-entreprise ;
  • Les entreprises unipersonnelles ;
  • Le portage salarial.

La micro-entreprise : une solution pour lancer son activité en toute facilité

Le statut de micro-entreprise, autrefois appelée auto entreprise, est particulièrement simple à demander. Tout entrepreneur qui souhaite créer sa micro-entreprise peut le faire en quelques clics ! Les avantages ? Aucun capital n’est nécessaire pour se lancer et le régime social et fiscal est assez simplifié. Bien qu’elle soit une solution facile, la micro-entreprise s’avère toutefois être très gourmande en gestion administrative. Le chiffre d’affaires est quant à lui plafonné, ce qui rend alors plus complexes les perspectives de développement.

Les entreprises unipersonnelles : choisir l’autonomie pour sa société

Il existe, aujourd’hui, deux types d’entreprises unipersonnelles : l’EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) et la SASU (Société par actions simplifiée unipersonnelle). Leur point commun ? Eh bien, la possibilité de gérer seul une entreprise. Contrairement à la micro-entreprise, les sociétés unipersonnelles disposent d’un régime fiscal et social moins souple. Elles n’ont cependant aucun plafond qui limite leur croissance, ce qui est atout non négligeable !

Le portage salarial : idéal pour combiner la stabilité et la liberté de missions

Le portage salarial est un statut qui combine le meilleur du salariat et du travail indépendant. Le salarié porté choisit en effet ses propres clients et négocie ses tarifs. Il peut également décider de l’ensemble des modalités de réalisation et de livraison avec son client. En cela, il conserve, l’essence du mode de travail d’un indépendant. À tout ceci s’ajoute ensuite l’action de la société de portage qui s’occupe du versant administratif du travail indépendant (frais de gestion, charges sociales et fiscales). Elle offre aussi au salarié porté, les avantages du portage salarial. Ces derniers sont similaires aux avantages salariaux classiques. Pour découvrir tous les avantages du portage salarial, visitez cette page.  

En quoi le portage salarial est-il avantageux ?

Les avantages du portage salarial sont plutôt nombreux et il importe de les prendre séparément afin de mieux les cerner.

Une transition entre le salariat et l’indépendance

Le travail indépendant peut apparaître, aux yeux de certains, comme un grand saut dans le vide. Aucune attache, aucune sécurité… Mais des idées et de la détermination. Le potentiel entrepreneurial ne devrait toutefois pas être limité par l’appréhension de l’inconnu. À ce titre, le portage salarial est un vrai soutien pour le salarié qui désire connaître les joies du travail indépendant sans pour autant prendre des risques qui pourraient grandement lui nuire. Aujourd’hui, le salarié porté dispose d’un environnement stable et il peut bénéficier de :

  • Retraite ;
  • Mutuelle ;
  • Congés payés ;
  • Assurance responsabilité civile professionnelle ;
  • Droit à la formation (Compte Personnel de Formation) ;
  • Prime de précarité ;
  • Droits au chômage.

En conservant de tels avantages, le salarié porté opère plus sereinement sa transition vers le travail indépendant. Bien entendu, il s’agit ici d’une bonne manière de situer sa capacité à constituer un réseau en autonomie, à organiser son temps de travail et à estimer la portée de son service. Tout ceci s’effectue en outre sans aucune crainte !

Une aide considérable pour la gestion administrative

Le fait de pouvoir travailler aux côtés d’une société de portage salarial présente un avantage considérable pour de nombreux indépendants : la gestion administrative. En tant que travailleur indépendant, cette tâche peut s’avérer fastidieuse et chronophage. Grâce à la société de portage, il gagne du temps pour se consacrer à son activité et générer un meilleur chiffre d’affaires. De son côté, la société de portage prend en charge :

  • La création des contrats ;
  • La facturation aux clients ;
  • La gestion des frais ;
  • La réalisation des bulletins de salaire ;
  • La déclaration des revenus.

En somme, tous les éléments ayant regard à la gestion comptable et administrative sont du ressort de la société de portage. Ce soutien constitue l’un des avantages du portage salarial, l’une des raisons pour lesquelles cette solution est très prisée par les travailleurs indépendants.

Un coup de pouce pour son réseau

Enfin, le portage salarial présente l’avantage de favoriser grandement l’intégration. Les travailleurs indépendants peuvent en effet souffrir de l’isolement et du manque de rencontres dans le cadre professionnel. En faisant confiance à une société de portage, ils intègrent une réelle structure. Ils peuvent donc participer à des réunions, des rencontres de travail et des séances de formations. Ces différents éléments constituent alors pour le travailleur indépendant, des occasions durant lesquelles il pourra partager des moments avec d’autres salariés portés. Il pourra même en profiter pour élargir son réseau !

Le travailleur indépendant est ainsi libre de choisir entre plusieurs statuts pour lancer son activité. Un seul conseil ? Ne pas prendre de décision hâtive et réfléchir tant à ses besoins professionnels que personnels. Micro-entreprise, entreprise unipersonnelle ou portage salarial ? Vous avez désormais les cartes en main !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *