Conseils pour lancer sa propre entreprise et mettre fin au chômage

Depuis 2018, le taux de chômage ne cesse de baisser en France. Cependant, un grand nombre de personnes restent encore concernées par ce phénomène. Si c’est aussi votre cas et que la nouvelle réforme de l’assurance-chômage visant à durcir l’accès aux allocations chômage et réduire les indemnités des cadres ne vous rassure pas, pourquoi ne pas créer votre propre entreprise pour mettre fin à votre chômage ?

Création d’entreprise : quelles démarches administratives ?

La création d’entreprise est une alternative intéressante pour sortir de la boucle infernale du chômage. Pour que ce type de projet réussisse, certaines démarches administratives sont indispensables.

La publication de l’annonce légale

Conformément au Code du commerce, cette formalité doit être effectuée dans un journal d’annonces légales (JAL). Cependant, elle peut aussi se faire sur des sites tels que JuriPresse.fr et vous avez la possibilité de publier des annonces légales en ligne à des prix très attractifs et d’obtenir une attestation de parution immédiate pour le greffe.

Il est important de noter que cette formalité permet d’acter l’existence de votre entreprise aux yeux du grand public. Elle est obligatoire pour toute opération portant sur votre entreprise : création, modification, cessation ou encore liquidation.

Les démarches administratives préalables

Toutefois, avant d’en arriver à la publication légale, vous devrez penser à :

  • la rédaction du statut : le statut dépend de la forme juridique de votre entreprise. Il compile toutes les règles d’organisation et de fonctionnement de votre entreprise.
  • la domiciliation : votre entreprise doit avoir une adresse administrative et fiscale pour exister légalement. C’est cette adresse qui sera prise en compte pour déterminer l’administration à laquelle votre entreprise sera rattachée.
  • l’immatriculation : pour exister d’un point de vue juridique, votre entreprise doit aussi obtenir un extrait Kbis auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) dont dépend l’activité que vous souhaitez exercer.

Création d’entreprise : où trouver le financement nécessaire ?

Pour mener à bien votre projet de création d’entreprise, réalisez en amont une étude de marché. Le but étant de connaître vos concurrents, mais aussi et surtout de juger la faisabilité et la viabilité de votre projet.

Dans cette optique, portez une attention particulière à la densité de la concurrence dans votre zone de chalandise, la qualité et le prix des produits et/ou services proposés par vos concurrents. Prenez également connaissance des réglementations qui touchent à votre activité ainsi que des perspectives du marché que vous ciblez.

Si vous ne disposez pas de fonds personnels pour financer le lancement de votre entreprise, sachez que vous pouvez cumuler chômage et création d’entreprise. En effet, le gouvernement propose plusieurs aides financières aux chômeurs créateurs d’entreprise. Selon vos besoins, vous pouvez bénéficier de :

  • l’ARE (allocation d’aide au retour à l’emploi) : il s’agit tout simplement de l’allocation chômage.
  • l’ARCE (aide à la reprise ou à la création d’entreprise) : cette aide vous permet de débloquer en une seule fois 45 % de vos droits restants de chômage.
  • l’ACRE (aide aux créateurs et repreneurs d’entreprise) : cette aide vous donne droit à une exonération de charges sociales pendant une durée déterminée.

Vous connaissez désormais les démarches administratives nécessaires pour toute création d’entreprise. À vous de trouver la bonne idée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *