Rédiger un CV : 10 conseils pour être embauché à coup sûr !

Le Curriculum Vitæ ou CV est un document de référence qui retrace le parcours professionnel d’une personne. Il récapitule aussi les expériences, les études et les nouvelles compétences. Les récents acquis y sont ajoutés progressivement. C’est un papier qui permet de décrocher un entretien d’embauche ou un emploi. C’est pourquoi il est important, voire crucial, de bien le rédiger. Les compétences et expériences doivent être mises en valeur dans un CV pour attirer l’attention des recruteurs. Cependant, la présentation est aussi un aspect tout aussi important à prendre en compte et pourtant très facile à travailler du fait des nombreux modèles de CV disponibles sur Internet. Voici 10 conseils pour bien construire son CV et sortir et se démarquer.

Une bonne présentation

Si le contenu d’un CV est important, la mise en page l’est également. C’est le premier élément qui saute aux yeux. Une mise en page impeccable donne envie au recruteur de parcourir le document.

Le format du papier (format A4)

La taille de ce papier blanc (21 x 29,7 cm) et son poids est de 80 grammes.

Le format A4 est conseillé parce qu’il est la norme, et il est très prisé en bureautique.

De plus, la couleur blanche est idéale pour faire ressortir les caractères et un texte de couleur noire. Pour un CV, il faut donc éviter :

  • Les autres formats (ils sont soit trop grands, trop petits ou trop fins).
  • Les papiers couleur.

Avec des formats autres que l’A4, vous allez laisser une mauvaise impression. Vous allez vous faire remarquer négativement. Les papiers couleur sont à éviter même si vous êtes fan du rouge ou du bleu, peu importe la couleur. Les autres types de papiers (quadrillés par exemple) sont également à ranger dans le tiroir lorsque l’on rédige un CV.

Un CV, une page

En général, le CV ne doit pas dépasser une page. Pour ceux qui ont peu d’expériences professionnelles ou les étudiants, une seule page suffit amplement. Cependant, les profils expérimentés peuvent se permettre de rédiger un document d’au moins deux pages. Mais, il faut être concis pour éviter au recruteur de fouiller le document avant de trouver les informations utiles. Ce ne sera pas en votre avantage.

Police sobre

La police de caractère utilisée doit être bien lisible et agréable à la vue. Optez pour des polices sobres comme Cambria, Arial, Verdana et laissez tomber les écritures fantaisistes. Quant à la taille, il est préférable de choisir 12. Pensez aussi à harmoniser le texte en choisissant la même police et la même taille dans toutes les rubriques.

Un Format PDF

Vous serez peut-être amené à fournir un CV numérique. Pour cela, le format PDF est un standard. Il permet d’organiser la mise en page, en préservant les polices, les images… La mise en forme du document source est conservée en l’état, quel que soit le logiciel utilisé par le recruteur.

Adapter le CV aux besoins du recruteur

Le CV est un document de référence. Sa rédaction doit se faire avec minutie. Le contenu ne doit pas être standard, vous devez l’adapter en fonction des offres qui se présentent à vous. La même information peut être écrite de manière différente. Il existe plusieurs modèles de CV.

CV débutant

C’est un document conçu pour les gens qui ont peu d’expériences professionnelles. Il met en avant la formation, les stages, les domaines de compétence.

CV chronologique

Il retrace les expériences professionnelles de manière chronologique, en partant des plus récentes aux plus anciennes. Le recruteur a le temps d’apercevoir rapidement les dernières infos vous concernant. Il est donc important de mettre en avant les meilleures qualifications. Ce type de CV est très courant, car il est simple et permet de montrer l’évolution de la carrière d’une personne.

CV fonctionnel ou thématique

C’est un document qui présente les informations par thèmes. Il met en valeur les capacités et compétences, en laissant de côté la carrière professionnelle. Pour faire simple, vous mettez en valeur les points positifs de votre parcours et vous dissimulez les points négatifs comme les périodes de chômage. Le CV thématique est adapté pour les personnes ayant occupé plusieurs postes.

CV combiné

Comme son nom l’indique, il combine les autres types de CV (chronologique et thématique). Il est donc un document complet qui met en avant les qualifications, les aptitudes… Le parcours professionnel est aussi mentionné. C’est un CV classique qui convient aux demandeurs d’emploi.

Mettre en valeur les rubriques obligatoires

La présentation du CV s’accompagne de différents éléments standards.

Coordonnées

Ces informations sont très importantes, c’est pourquoi elles doivent être lisibles :

  • Le code postal ;
  • Le numéro de téléphone ;
  • L’adresse email.

La moindre erreur sur ces éléments donne une mauvaise image de vous. Le recruteur doit pouvoir vous contacter facilement, sans se triturer les méninges. Il faut donc éviter les abréviations, et laisser des espaces entre chaque chiffre du numéro de téléphone (fixe ou portable). L’adresse email doit être professionnelle sous la forme « [email protected] » ou « [email protected] ». Il est donc préférable d’oublier les noms fantaisistes du genre « [email protected] » ou « [email protected] ».

Expériences professionnelles

L’expérience permet de renseigner le recruteur sur votre parcours professionnel. Les missions effectuées (si elles existent) doivent être clairement mentionnées, ainsi que les périodes de chômage prolongées. On peut également inclure les petits jobs d’été.

Formation

Les diplômes des études supérieures sont plus importants que tout le reste. Si vous les avez, il est inutile de mentionner le brevet de collège et le baccalauréat. Vous devez alléger votre document et vous passer de ces détails. Prenez soin de commencer par le diplôme le plus récent, tout en indiquant son année d’obtention et son nom (sigles). Le nom de l’école ou centre de formation et sa localisation doivent aussi être mentionnés.

Le niveau des compétences

Préciser le niveau en langue (français, anglais, allemand…) et en informatique (Word, Excel, Photoshop…) est un élément qui permet de se démarquer. Le recruteur a ainsi une meilleure visibilité de vos compétences.

Centres d’intérêt

Ce sont des indications sur vos traits de personnalité. Mais, les renseignements sur les activités personnelles ne sont pas obligatoires. Le Cinéma, les Voyages, et la Lecture sont devenus des activités ordinaires dont on peut bien se passer dans un CV.

Vérifier les autres informations personnelles

En dehors du numéro de téléphone et de l’adresse email, il existe aussi d’autres informations professionnelles qu’il faut prendre soin de vérifier et de bien présenter.

Photo professionnelle

Ai-je une bonne mine ? Mes cheveux ne sont-ils pas trop courts ? Le recruteur va-t-il apprécier la couleur de ma chemise ? Ce sont autant de questions que l’on se pose lorsqu’on fait un CV. La photo est souvent perçue comme un élément de discrimination. Cependant, les compétences professionnelles sont plus importantes que la photo. Le CV peut se faire sans une photo, c’est autorisé. Mais, si vous décidez de mettre une photo, prenez soin de :

  • Faire un cliché professionnel ;
  • Privilégier le format « photo d’identité ».

Faire un cliché pro implique que vous devez être naturel et adopter une bonne posture, avec une tenue correcte et des cheveux soignés. Le format « photo d’identité » et son fond blanc noir sont parfaits.

Date de naissance ou âge

Rien ne vous oblige à mentionner votre date de naissance ou votre âge, mais c’est une information qui est souvent utile. Cela aide le recruteur à se faire une idée de vous, à cerner votre profil. Quand les offres d’emploi fixent une limite, cela devient alors une obligation. Mais, il est préférable d’indiquer uniquement l’âge au lieu d’afficher sa date de naissance complète.

La nationalité

Lorsque l’on postule pour un emploi à l’étranger, il est recommandé d’indiquer la nationalité.

Les réseaux sociaux

Doit-on mentionner ses comptes de réseaux sociaux ou insérer des liens sur son CV ? La question mérite d’être posée. La pratique s’impose de plus en plus. Mais, vous devez d’abord vous poser une question avant d’agir : les liens sont-ils vraiment utiles pour le job pour lequel je postule ? Par exemple, si vous postulez pour un poste de Community Manager, il est fortement recommandé de glisser des liens dans ses CV. Cependant, vous devez alors prendre ces dispositions :

  • Mettre des liens vers des pages professionnelles et non personnelles ;
  • Faire le tri et sélectionner les pages adaptées ;
  • Mettre à jour les pages mentionnées dans le CV.

Vous laisserez une mauvaise impression à un recruteur qui tombe sur une page personnelle avec vos photos de vacances ou des soirées cinéma entre potes. C’est pourquoi il faut choisir uniquement ses pages professionnelles (Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, LinkedIn) . Les liens que vous insérez doivent conduire vers un compte et un contenu en rapport avec le milieu professionnel. Et, prenez toujours soin d’actualiser vos pages. La mise à jour est nécessaire, car les informations fraîches donnent une bonne image de vous. Si vous possédez de nombreux comptes pros, vous pouvez également faire le tri et faire apparaître uniquement ceux qui sont les plus adaptés à l’offre d’emploi.

Analyser l’offre d’emploi

Avant de réaliser un CV, il faut prendre le temps de bien lire et relire l’offre d’emploi afin de mieux cerner la demande. Cette analyse permet d’adapter le CV aux attentes des recruteurs. Il faut pouvoir comprendre les exigences et détecter les compétences attendues. Celles-ci doivent être en adéquation avec votre parcours. Autrement, il faut oublier et passer à autre chose. Dans le cas où il y a un lien entre votre parcours et les besoins du recruteur, vous pouvez aller rédiger votre document. Vous devez prendre le soin de mettre en valeur vos expériences en rapport avec les exigences de l’offre d’emploi.

Respecter la structure antichronologique

L’ordre antichronologique impose que l’on relate son parcours professionnel en commençant par l’expérience la plus récente. On évolue ainsi jusqu’à la plus ancienne. Les dernières expériences et compétences sont très importantes. Les recruteurs se focalisent généralement sur ces informations récentes. Il est aussi conseillé de démarrer la rédaction du CV par les expériences professionnelles.

Hiérarchiser les informations, aérer les rubriques

Le CV doit être présentable et lisible. Un recruteur passe en moyenne 30 secondes sur chaque document, il est donc important de lui faciliter la lecture. Vous devez donc hiérarchiser les informations, en suivant cet ordre :

  • Expérience professionnelle ;
  • Formation ;
  • Centres d’intérêt.

Il est conseillé d’utiliser des tirets dans les deux premières rubriques. Vous allez donc à l’essentiel et vous simplifiez la tâche au recruteur.

Apporter des informations chiffrées

Les informations chiffrées des entreprises où vous avez travaillé par le passé sont importantes. Ils permettent au recruteur de mieux cerner votre profil. Vous pouvez donc mentionner le chiffre d’affaires, le nombre de missions, le nombre de collaborateurs…

Éviter l’excès de couleurs

Les couleurs dans un CV sont importantes, mais leur utilisation doit se faire avec parcimonie. Un document trop coloré est souvent le signe d’un manque de maturité. Vous aurez l’air d’un gamin qui vient de s’offrir un ordinateur. Quand on rédige un CV, il faut être très sobre pour ne pas ternir son image.

Soyez original

Un CV original attire rapidement l’attention du recrutement, car le document se démarque du lot grâce à sa présentation et à son contenu.

Le CV se doit d’être unique et impeccable. Pour marquer la différence, vous pouvez mentionner les réseaux sociaux ou insérer des liens vers un blog, un site web ou une vidéo en ligne.

Soyez bref et concis

Le CV n’est pas un document dans lequel l’on raconte sa vie. Ayez à l’esprit que c’est un papier de référence qui permet d’obtenir un entretien d’embauche, ou un boulot. Vous devez donc l’aérer, en retirant les informations inutiles et superflues. Il faut éviter au maximum les formules toutes faites et les expressions redondantes telles que « Ma mission consistait à… ». Vous devez être précis, et privilégier les phrases courtes. « Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément », disait Boileau.

Soyez honnête

Quand on rédige un CV, on est souvent tenté de gonfler le document, en inventant des informations afin de décrocher l’emploi. Par exemple, on rallonge la durée des missions, on mentionne de faux postes de responsabilité… C’est une pratique qui vise à impressionner les recruteurs, mais elle peut s’avérer très dangereuse. La vérité pourrait éclater après votre embauche. Votre crédibilité et votre carrière pourraient prendre un sacré coup. Il faut donc éviter de s’attribuer de fausses compétences quand on rédige un tel document.

Soignez votre orthographe

Les recruteurs ont horreur des fautes d’orthographe. D’ailleurs, tout le monde devrait avoir horreur de laisser traîner des fautes dans son CV. Si votre document est émaillé de fautes, soyez sûr que vous avez perdu des points importants. Si le poste convoité exige d’avoir un bon niveau de langue, c’est que vous avez déjà échoué. Pour ainsi dire, la maîtrise de l’orthographe est une compétence très recherchée par les recruteurs.

Relire et faire relire le CV

C’est un exercice que bon nombre de personnes oublient. Pourtant, la relecture est très importante quand on rédige un document ou un CV. Elle permet de rattraper les fautes, de corriger les coquilles. Il existe de nombreux logiciels de traitement de texte qui offrent des correcteurs automatiques. Mais, ces logiciels ne sont pas efficaces à 100%. Votre CV peut toujours contenir des fautes après des corrections automatiques. L’autre solution, c’est de faire relire votre papier. Montrez-le à un proche ou un ami pour qu’il corrige et apprécie. En plus de relire, il pourra aussi faire des critiques.

Le CV est un document important qui permet de présenter une personne de façon succincte. Il retrace le parcours professionnel et permet d’obtenir un entretien d’embauche ou un emploi. Sa rédaction ne doit pas être bâclée. Il faut respecter des règles et suivre les conseils précédents pour réaliser un bon CV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *