Quelles opportunités offrent des études dans une école de commerce ?

Ils sont de plus en plus nombreux les étudiants qui choisissent de faire carrière dans le monde du commerce. Et pour ce faire, ils passent environ 4 à 5 années de leur vie estudiantine dans les plus grandes écoles dédiées au commerce et à l’économie. Et si en France, on pouvait citer : HEC Paris ou ESSEC, ailleurs on pourrait bien parler de Harvard Business School ou encore de la Chicago Booth. Ce qui pousse alors à se demander, quelles opportunités offrent des études dans une école de commerce ?

Plus de 100 000 étudiants dans les écoles de commerce en France

La globalisation observée depuis quelques années sur l’ensemble de la planète a rendu beaucoup de métiers très attractifs auprès des jeunes. Par ailleurs, de nouveaux jobs sont créés chaque jour dans le domaine du commerce, poussant du coup les universités à créer de nouvelles facultés ou à mettre en place de nouvelles disciplines. Ainsi, l’engouement des étudiants pour les écoles de commerces ne pourrait que se mesurer à l’une des opportunités que ce secteur offre. À cet effet, si en 1980 il y avait quelques 16 000 étudiants dénombrés dans l’une ou l’autre des écoles de commerce, gestion, comptabilité et vente en France, en 2017 ils seront près 174 500 à fouler le pied de ces mêmes écoles (Statista 2019). Ainsi, représentent-ils déjà en 2014 16,6 % des étudiants du supérieur et 56,2 % pour les étudiants à la fac (l’INSEE). En cliquant ici, vous pourriez aussi bénéficier d’une préparation pour intégrer une grande école de commerce.

Les avantages de faire une école de commerce

Comme souligné brièvement un peu plus haut, l’engouement pour les écoles de commerces n’est pas anodin. En effet, il est à remarquer que le secteur offre de nombreuses opportunités après le cursus universitaire. Ainsi, la remarque générale observée aujourd’hui est l’attractivité des perspectives d’emploi que le monde du commerce offre. 

« 3 diplômés sur 4 provenant des écoles de commerce sont en CDI, et le taux d’emploi 6 mois après la fin de l’école est de 80,6 %. ».

Excellent, n’est-ce pas ? C’est beaucoup mieux par rapport à d’autres secteurs des études en France. Par ailleurs, côté rémunération, un étudiant ayant fait une école de commerce ne se plaint généralement pas, dès lors qu’il est embauché. À cet effet, avec un salaire brut annuel 34 000 €, c’est l’un des domaines d’activités où les étudiants sont assurément les plus choyés. En outre, il ne faut pas ignorer toutes les chances qu’offrent les écoles de commerce en termes d’intégration. En effet, on y retrouve des étudiants venus de divers horizons. Ce qui permet à chaque apprenant d’avoir déjà au début de son cursus, l’international à portée de main, un point crucial en matière de commerce.

Ces opportunités que vous offrent des études dans une école de commerce

Opportunité est vue ici sous l’angle de l’embauche. Et pour ça, un étudiant dans une école de commerce peut déjà commencer par se réjouir dès lors qu’il entreprend son cursus. Car les domaines où ils pourraient faire valoir ses compétences sont nombreux. Si certains à priori peuvent paraitre saturés, d’autres par contre recherchent expressément et dans un grand nombre des postulants. À cet effet, voici un zoom sur les opportunités d’embauche après une école de commerce…

Les métiers commerciaux et de la vente

Après le cursus dans une école de commerce, c’est assurément l’un des sous-secteurs du commerce sur lesquels pourrait miser un jeune nouvellement diplômé. Mais paradoxalement, selon les Dirigeants commerciaux de France, les étudiants des écoles de commerces de France ont tendance à bouder ce sous-secteur. Or, il est quasiment inutile de rappeler que toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, ont besoin de commerciaux pour vendre leur produit. À cet effet, le besoin est vraiment énorme et pourrait d’ailleurs avaler plus de la moitié des étudiants actuels dans le domaine du commerce dans l’hexagone, soit 100 000 emplois commerciaux non pourvus. Ainsi, des postes comme ceux ci-dessous cités sont laissés vacants :

  • business developer ;
  • directeur commercial ;
  • attaché/Ingénieur commercial ;
  • commercial export ;
  • chef de zone export ;
  • chef de rayon dans la grande distribution ;
  • etc.

Par ailleurs, l’attractivité des postes de métiers commerciaux et de la vente ne se limite pas uniquement à la disponibilité des jobs. Il y a aussi le fait qu’ils soient accessibles à partir d’un BAC+3.

Les métiers de la finance et de la compta-gestion

Les métiers de la finance et de la comptabilité-gestion offrent d’excellents débouchés avec de très bons salaires. Ici, outre la passion que peut susciter la manipulation des chiffres, les métiers ayant trait à la finance et à la compta-gestion ont également une dimension stratégique. Bien apprécié des étudiants, postuler à l’un ou l’autre de ces jobs nécessite néanmoins une spécialisation dans les écoles de formation. À cet effet, un master n’est jamais de trop. Ainsi, voici ces opportunités :

  • comptable ;
  • trésorier ;
  • gestionnaire de patrimoine ;
  • directeur financier ;
  • contrôleur de gestion ;
  • conseiller financier ;
  • trader ;
  • auditeur financier ;
  • etc.

Les métiers du marketing et de la promotion des ventes

Les jeunes diplômés sont de plus en plus friands des métiers du marketing et de la promotion de ventes. Il faut dire que la digitalisation y est pour beaucoup, et les opportunités d’embauche sont également très intéressantes. Cependant, il faut retenir qu’ici, les postes varient en fonction des entreprises. Mais, cela n’exclut pas de donner quelques postes clés :

  • responsable de marketing digital ;
  • chef de produit ;
  • responsable marketing ;
  • chef de projet marketing ;
  • directeur marketing ;
  • chargé d’études marketing ;
  • responsable merchandising ;
  • etc.

Avec des salaires très intéressants, même pour un début, les métiers du marketing et de la promotion des ventes font beaucoup appel à la créativité. Et c’est pas mal intéressant !

Les métiers des ressources humaines (RH)

Les diplômés en ressources humaines sont très recherchés par les entreprises. Car, leurs rôles : gérer les équipes et les ressources d’une entreprise ; organiser le recrutement, la formation et les relations sociales et assurer une bonne ambiance et organisation au quotidien au sein de l’entreprise sont indispensables pour le fonctionnement de toute organisation. Cependant, les professionnels aspirant aux métiers RH doivent faire face à la concurrence des employés des entreprises en interne. Mais, outre cette menace mineure, les opportunités qu’offrent les ressources humaines sont nombreuses et ne se limitent pas de ce fait au traditionnel job du recruteur. Ainsi, les métiers des ressources humaines offrent les opportunités suivantes :

  • assistant RH ;
  • chargé de recrutement ;
  • responsable formation ;
  • directeurs des ressources humaines (DRH) ;
  • etc.

Poste clé au sein des administrations, les personnels RH sont très bien rémunérés et bénéficient par ailleurs de l’arrivée de nouveaux outils informatiques de gestion très efficaces.

Les métiers de la communication et des relations publiques

Ces métiers séduisent de plus en plus les étudiants des écoles de commerce. Sauf qu’ici, ils sont également concurrencés par les étudiants ayant fait des formations en journalisme ou en politique. Les débouchés sont aussi très intéressants. Et comme la RH et les métiers du marketing, les métiers de la communication et des relations publiques requièrent également une parfaite maitrise des outils digitaux. Dans ce monde pour le moins séduisant, les opportunités de jobs tournent autour des postes suivants :

  • attaché de presse ou chargé des relations avec les médias ;
  • directeur de la communication ;
  • conseiller relations publiques ;
  • chef de projet multimédia ;
  • community manager ou animateur de communauté ;
  • etc.

Les métiers des achats et de la logistique

Les métiers des achats et de la logistique font partie des nouveaux jobs les plus en vue sur le marché. En effet, la globalisation de l’économie a rendu disponibles ces nouveaux jobs dont le rôle est d’organiser toute la chaîne d’approvisionnement (supply chain), de procurer des matières premières à bon prix, d’organiser les transports, le stockage des produits, les livraisons, etc. Aidés par les nouveaux outils du numérique, les métiers des achats et de la logistique sont particulièrement attractifs. Cependant, pour pouvoir postuler à certains postes dans ce sous-secteur, une formation spécialisée et pointue s’avère indispensable. Ainsi, certains métiers sont même accessibles avant le BAC. C’est le cas de l’agent de magasinage et du magasinier cariste. Mais, après un BAC, voici les métiers qui attendent le jeune diplômé :

  • responsable d’entrepôt, chef de quai ;
  • gestionnaire des stocks ;
  • le chef de quai ;
  • responsable logistique ;
  • etc.

Les métiers de l’entrepreneuriat

Faire une école de commerce, c’est aussi devenir un chef d’entreprise, créer sa propre start-up et la développer. À cet effet, les écoles de commerces forment de plus en plus à l’entrepreneuriat, permettant ainsi aux jeunes diplômés de faire valoir leur potentiel entrepreneurial. Sanctionnés également par un diplôme, aux États-Unis, les succès des GAFAM sont des exemples qui servent de source d’inspiration aux étudiants des écoles de commerce de l’hexagone. Néanmoins, un titulaire d’un diplôme en entrepreneuriat pourra également travailler en entreprise comme Business developer ; un métier très recherché dont le rôle principal est de booster la croissance des entreprises.

Conclusion

Si les écoles de commerce ont le vent en poupe, c’est parce qu’elles offrent de très grandes opportunités avec des salaires très attractifs. À cet effet, peu sont les étudiants issus de ces grandes écoles qui chôment après l’obtention de leur diplôme. Par ailleurs, il faut souligner que ce facteur contribue à les rendre incessibles pour ceux qui ne sont pas nantis. À cet effet, à défaut de disposer des moyens, il faudra être brillant pour avoir une chance de les fréquenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *