Le portage salarial : Pourquoi et pour qui ?

Pour accroitre ses revenus et s’assurer une bonne stabilité financière, travailler à son propre compte apparait aujourd’hui comme l’option idéale. À cet effet, de nombreux individus se lancent dans l’entrepreneuriat dans le but de devenir leur propre patron. Vous aussi, vous pouvez vous y aventurer. Cependant, vous devez savoir que pour réussir dans ce domaine, vous devrez prendre de grands risques : surtout si vous projetez de quitter votre emploi. Pour pallier toute éventualité et mieux vous consacrer à votre objectif, adopter le portage salarial demeure un choix plus que raisonnable. Dans cet article, nous vous donnons tous les éléments nécessaires pour le comprendre et les différents avantages qu’il offre.

Présentation du portage salarial

Le portage salarial représente un mode de travail qui permet de conserver la couverture sociale de salarié à ceux qui entreprennent dans une activité professionnelle.

Cette stratégie garantit donc à la fois les avantages du salariat et la liberté d’entrepreneuriat.

Que devez-vous savoir sur le portage salarial ?

Pour comprendre le portage salarial, retenez qu’il met en relation trois différentes parties : un client (une administration, une entreprise, un particulier ou une collectivité locale), un consultant (un spécialiste ou un formateur dans un secteur précis) et une société de portage.

Pour un peu d’histoire, le concept de portage salarial a pris de l’importance dans les années 2000 après sa première apparition au tout de 1980. Il a généré un certain engouement chez les consultants et les individus désireux de développer une activité professionnelle à leur propre compte. Il a même entrainé de grandes modifications dans la loi de modernisation du marché du travail. Selon l’article L1251-64 du Code du travail, le portage salarial se comprend comme une relation contractuelle entre des individus dans un domaine professionnel. Avec le lien qui suit, vous pourrez vous faire une meilleure idée de la définition du portage salarial. En d’autres termes, ce concept peut s’expliquer en trois points :

  • Une personne qui désire entreprendre une activité professionnelle décide de réaliser de manière indépendante des missions pour la société qui l’emploie ;
  • La société de portage qui utilise l’individu donne le matériel pour le créateur et perçoit ses diverses rémunérations ;
  • Le porté reçoit un salaire proportionnel au montant de ses prestations (entre 45 % et 55 % environ).

Pour connaitre votre salaire net en portage, il y a une méthode bien simple : vous devez considérer le même découpage que les entreprises opèrent pour le paiement de leurs employés. Mais les charges salariales se déduisent dans le rapport salaire brut/salaire net et les charges patronales s’y ajoutent. Si vous devez calculer votre salaire en portage salarial, vous devrez aussi intégrer le taux de gestion de la société de portage. Si l’on doit tenir compte de ce que vous facturez à votre client, votre salaire net se retrouvera dans une marge de 50 %. En fonction de la structure de portage choisi, vous pourrez augmenter ce pourcentage et percevoir même jusqu’à 67 % des avantages financiers.

Le portage salarial : pour qui ?

Si vous désirez vous lancer dans une activité individuelle ou vous engager comme un travailleur indépendant, le portage salarial représente un excellent compromis. Ainsi, que vous soyez cadres, jeunes diplômés, retraités actifs, ingénieurs ou autres entrepreneurs, le portage vous concerne. De façon plus précise, il s’adresse le plus souvent aux particuliers avec des profils intellectuels qui exercent dans des métiers du conseil et de l’expertise. Dans la plupart des cas, vous retrouverez les secteurs ci-après :

  • La gestion de projet ;
  • L’informatique et le digital ;
  • L’ingénierie ;
  • Le coaching ;
  • La formation ;
  • Les ressources humaines ;
  • Le marketing et le management ;
  • La communication ;
  • La qualité et l’audit ;
  • La traduction ;
  • La santé ;
  • Etc.

De même, si vous désirez devenir consultant en portage salarial, vous devez disposer d’une bonne expérience dans votre domaine. Vous devez aussi montrer vos capacités à trouver des missions. Ce dernier critère diffère grandement de la technique de recherche d’un emploi classique.

Pour plus de détails, nous vous donnons ici les catégories d’individus et les métiers qui peuvent recourir au portage salarial. En gros, voici les points à retenir :

  • Le bénéficiaire en activité ou à la quête d’un emploi : il s’agit de tout particulier dirigeant d’entreprise, cadre, ingénieur, technicien ou créatif qui possède une expertise reconnue. Il peut exploiter son dynamisme avec plus de dextérité en effectuant des missions facturées en honoraires. L’avantage reste qu’il pourra garder son statut actuel et en même temps ses droits de salarié. De même, celui qui recherche un emploi y trouvera rapidement son compte ;
  • L’indépendant ou le freelance : ceci concerne ceux qui exercent déjà une activité libérale, qui assurent une consultation solo ou travaillent comme freelance sous un autre statut. Le portage salarial leur permettra de mobiliser leurs compétences pour mieux satisfaire leur clientèle et s’épargner les formalités administratives ou comptables ;
  • L’auto-entrepreneur : ceux qui souhaitent exercer à leur propre compte sont les plus concernés par le portage. Ce dernier leur garantit une certaine sécurité et un moyen de facturer au-delà des seuils des chiffres d’affaires autorisés. Ici, vous pourrez même accumuler le statut de salarié et de travailleur indépendant ;
  • L’entrepreneur : tous ceux qui veulent réaliser un projet de création d’entreprises ou qui en disposent déjà trouveront aussi leur compte dans ce concept. Il leur permettra de lancer rapidement leur activité, de valider leur projet par la pratique, de développer facilement leur clientèle et d’accumuler des profits ;
  • Le retraité actif : même après votre retraite, si vous souhaitez continuer à exercer, le portage salarial vous permettra d’atteindre vos objectifs. Vous pourrez remplir des missions auprès de vos clients ou de vos anciens employeurs ;
  • Le jeune diplômé : si vous appartenez à cette catégorie, le portage vous permettra d’acquérir de l’expérience et de valoriser votre CV. En travaillant pour une entreprise cliente, vous bénéficierez d’un statut de salarié en même temps que de prestataire indépendant.

Le portage salarial : pour une bonne gestion de l’entreprise

Avant tout, sachez que tous ceux qui optent pour ce concept profitent de tous les avantages du portage salarial. Ce dernier leur garantit de nombreux bienfaits dont vous pourrez aussi bénéficier. En gros, il favorise la bonne gestion de votre entreprise. Comme premier avantage, le porté gagne donc un accompagnement dans le développement de son affaire. De façon plus précise, le principe de portage lui assure un suivi comptable, un secrétariat et une gestion administrative, ce qui lui permet de mieux se consacrer à sa prospection. D’un autre point de vue, le portage empêche le chef d’entreprise de s’isoler au milieu de toutes les tracasseries liées à son activité professionnelle. Pour une bonne conduite de son projet, voici quelques avantages garantis par le concept :

  • La mise en réseau avec d’autres salariés portés en France et à travers le monde ;
  • Des formations en entreprise et une prise en charge juridique, sociale et administrative ;
  • Une sécurité de salariat et l’assurance de la crédibilité de l’activité ;
  • Un accompagnement avancé pour satisfaire vos préoccupations et faciliter votre vie de consultant autonome.

Le portage salarial : un cadre juridique à toute épreuve

Le deuxième avantage du portage salarial concerne le domaine juridique de votre entreprise. Lorsque vous vous engagez dans l’entrepreneuriat, vous devez remplir de multiples formalités administratives et surtout juridiques afin de légaliser votre profession. Pour vous en sortir, vous ne trouverez pas mieux que le principe de portage. Peu importe le problème rencontré, il ne manquera pas de vous donner satisfaction. Voici quelques atouts liés à ce secteur :

  • Une sécurité juridique sans faille : vous profiterez d’un expert compétent qualifié et d’une sécurisation juridique maximale afin de donner à votre activité une responsabilité civile professionnelle ;
  • Une simplicité dans la gestion du cadre juridique : vous ne ressentirez pas le besoin par exemple d’affecter un budget pour le salarié porté. Il recevra ses honoraires sous forme de salaire en se conformant aux lois du Code du Travail ;
  • Une souplesse juridique : le portage vous permet ici de gérer plus facilement les différentes variations de l’activité en évitant le risque de prêt ou de requalification en contrat de travail.

Le portage salarial : un avantage dans divers secteurs

Avec ce concept, vous conservez à tous les coups un statut de salarié et d’indépendant.

Les atouts du portage salarial touchent aussi d’autres secteurs de la vie professionnelle, dont vous trouverez quelques exemples ici.

Le développement du réseau professionnel

Pour la prospérité d’une entreprise professionnelle à votre propre compte, vous devez considérer de nombreux facteurs, dont votre notoriété. À cet effet, le portage reste un sacré avantage. Il vous donne plus de fiabilité et joue le rôle d’accélérateur pour le développement de votre activité. Lors des conférences, des ateliers ou des afterworks, vous pourrez rencontrer des consultants qui vous aideront pour booster votre business. En échangeant avec eux, vous augmenterez vos compétences et vous élargirez votre réseau professionnel.

L’optimisation de votre temps de formation

Comme tout salarié, vous disposez du droit à la formation. De même, avec le portage, vous pouvez renouveler vos connaissances et accroitre votre expertise. Ceci vous permettra de développer un service de qualité et augmenter votre chiffre d’affaires en peu de temps. De façon générale, vous profiterez d’un Compte Personnel de Formation (CPF) et d’un Congé Individuel de Formation (CIF) selon votre ancienneté dans la société de portage ou le type de contrat (CDI ou CDD).

La prospection en grande échelle

Une fois le poids des formalités administratives, juridiques et comptables ôté, le chef d’entreprise peut se consacrer entièrement au développement de son activité. Avec le portage, il peut procéder plus facilement et rapidement à la prospection et à la recherche de clients avec de différents moyens :

  • Par les moyens du responsable lui-même (e-mail, téléphone, etc.) ;
  • Par le biais de la société de portage ;
  • Par une inscription sur une plateforme ;
  • Par le développement d’un réseau professionnel.

Quelques autres avantages du portage salarial

Les atouts que représente le concept de portage ne connaissent pas de limites. Vous aussi, pour travailler à votre propre compte avec plus de sécurité, optez pour ce principe. Pour finir de vous convaincre, voici quelques autres avantages très intéressants :

  • Une indépendance conservée avec la liberté de choisir vos missions, de gérer votre prospection, de conduire vos entretiens et de fixer vos honoraires ;
  • Une facturation de vos prestations en ligne par webportage sans le recours à une structure juridique ;
  • Un faible taux de risque lié à l’inscription au registre du commerce ou à la gestion de votre comptabilité ;
  • Un pilotage simplifié avec un espace sécurisé en ligne pour les devis, les bulletins de salaire, les frais de fonctionnement, etc. ;
  • La possibilité de parrainer des proches afin de générer des revenus supplémentaires ;
  • L’absence de limite pour le chiffre d’affaires à respecter, ce qui permet au porté de déduire ses frais professionnels et de récupérer la TVA sur les achats et investissements ;
  • L’absence de prévision de frais pour anticiper les dépenses pour la création de la société ou pour les locaux professionnels ;
  • La garantie d’une retraite avec une cotisation régulière tout au long du temps de travail ;
  • L’élimination du risque de chômage avec une assurance et une allocation sous réserve lorsque le travail tarde à arriver ;
  • La consécration totale à la réalisation des missions sans une dispersion ou une quelconque distraction.

Les principes et les concepts du portage salarial

Le portage salarial demeure un principe qui assure des avantages à toutes les parties au contrat. Pour mieux comprendre ce concept, retenez que la société de portage se charge en particulier de servir d’intermédiaire entre les individus portés (qui projettent d’entreprendre dans une activité professionnelle tout en gardant leur statut de salariés) et les sociétés pour lesquelles ils remplissent des missions. Dans le même ordre d’idée, elle perçoit les honoraires et les reverse comme salaire au porté prenant soin de déduire les charges sociales et la commission pour frais de gestion. De façon plus précise, le portage représente une bonne alternative avant de vous engager dans votre activité personnelle sans risque.

En résumé, le portage vise un seul objectif : permettre aux particuliers de s’installer à leur propre compte sans prendre des risques irréversibles en chevauchant entre le salariat et l’exercice d’activités. Si vous désirez donc entreprendre dans un secteur et dépendre de vous-même, le portage salarial reste votre meilleure option. Ceci vous donnera plus de liberté d’action et vous pourrez facilement prospérer dans de divers domaines (informatique, consulting, ingénierie, industrie, etc.).

Fonctionnement du portage salarial

Comme expliqué plus haut, le portage salarial met en relation trois principaux acteurs à savoir :

  • Le porté : il désigne un expert dans de divers domaines qui effectue une mission en entreprise ;
  • Le client : il peut désigner une entreprise, une administration, une collectivité locale ou une association ;
  • La société de portage : elle assure un rôle d’intermédiaire entre les autres acteurs.

Tout le concept repose sur eux, et son fonctionnement s’articule autour de ces trois points dans un cercle fermé. Pour une meilleure compréhension, voici une explication qui vous éclairera :

  • Dans un premier temps, le porté accomplit des missions pour une entreprise (le client donc) et lui facture sa prestation ;
  • Le client qui bénéficie des services du porté règle les honoraires par web-portage ;
  • La société de portage se charge de verser le salaire au porté.

Maintenant que vous connaissez tous les avantages du portage salarial, n’hésitez plus à l’adopter. Avec ce concept, vous pouvez mettre sur pied votre entreprise professionnelle à votre propre compte sans aucun risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *