6 conseils pour réussir son entretien d’embauche

Préparez votre entretien

Ça y est ! Vous êtes retenu pour un entretien d’embauche. Ne vous précipitez pas à lever un verre pour fêter l’événement. Vous devez vous pencher sur la préparation de ce rendez-vous afin d’impressionner l’employeur le Jour J.

Ne soyez pas tenter de faire une improvisation pour mettre en avant vos qualités. Soyez bref et concis lors de votre prise de parole, en d’autres termes, concentrez-vous essentiellement sur les points qui pourront vous démarquer des autres candidats. Vous risquerez d’être barbant si vous allez ressasser les mêmes informations que l’on peut trouver dans votre CV.

Anticipez toutes les questions possibles et préparez leur réponse. En optant pour cette stratégie, vous prendrez de l’avance face aux autres postulants. Vous pourrez en effet mieux gérer votre angoisse de «  ne pas être à la hauteur des attentes de l’entreprise » et vous surpasser.

Renseignez-vous sur l’entreprise dans laquelle vous rêvez d’intégrer. Faites des recherches sur internet, vous y trouverez des informations sur l’activité, le fonctionnement ou l’actualité de la société. N’hésitez pas à entrer en contact avec les employés de l’entreprise via les réseaux sociaux, ces personnes pourront vous aider à obtenir des précieux renseignements.

Soignez votre présentation

L’entretien d’embauche est un rendez-vous décisif. Il permettra de propulser votre carrière professionnelle en quelques minutes ou au contraire, de réduire à néant tous vos efforts. Il est donc important d’éviter le moindre faux-pas.

L’apparence compte parmi les critères d’embauche, il est donc important de mettre toutes les chances de votre côté pour être au top le jour J. Reposez-vous bien la veille de votre entretien d’embauche. Avec une bonne mine, les femmes seront ravissantes avec un maquillage léger. Quant aux hommes, il est primordial qu’ils se présentent au rendez-vous avec un visage bien rasé.

Prenez également le temps pour bien choisir vos vêtements, les recruteurs se fient de leur première impression pour « juger » chaque candidat. Bannissez à tout prix les tenues extravagantes telles qu’une chemise flashy (pour les hommes) ou les bijoux fantaisies trop voyants (pour les femmes). Privilégiez par contre un look sobre et une attitude bien posée.

Pour avoir une présentation impeccable, préparez votre tenue dès la veille. Vous aurez ainsi le temps nécessaire pour repasser vos vêtements et pour cirer vos chaussures. Faites quelques essayages pour être sûr que vous rentrez dans la tenue que vous avez choisie.

Gérez votre stress

Vous arrivez au rendez-vous à l’heure, mais au moment de franchir la porte, vos mains commencent à trembler et vous avez du mal à respirer. Lorsque vous prenez la parole, votre voix devient hésitante et on arrive à peine à vous attendre.

Tout ce mal-être est causé en général par le stress. Il est possible de s’en passer si vous apprenez à mieux gérer votre angoisse. Pour y parvenir, l’une des approches la plus prisée consiste à maîtriser les techniques de relaxation. Respirez profondément, vous allez voir que vous vous sentirez mieux.

Il est également indispensable de prévoir au moins une heure pour le trajet. La peur d’être arrivé en retard est une source supplémentaire de stress hormis votre appréhension d’être en face du recruteur. En arrivant 15 minutes avant l’heure de l’entretien, vous aurez le temps pour vous reposer et de remettre toutes les idées dans votre tête.

Soyez « positif » quoiqu’il arrive pendant l’entretien d’embauche. Sachez que le recruteur fera tout pour vous déstabiliser afin de déceler vos limites. En restant concentré, vous pourrez faire face à toutes les situations et serez moins stressé.

Misez sur la communication non-verbale

La communication non-verbale, en d’autres termes, les gestes et la posture, joue un rôle prépondérant pendant l’entretien d’embauche. Elle permet de déceler la personnalité du candidat. Les recruteurs sont sensibles aux expressions de votre visage, à votre comportement et votre manière d’être pendant l’interview.

Il est donc important de gérer votre communication non-verbale afin de faire bonne figure aux yeux de l’employeur. D’après les résultats d’une étude réalisée en Suisse romande, le sourire est un des points qui est perçu positivement par les recruteurs lors de l’entretien d’embauche. Ils considèrent aussi les candidats qui osent les regarder dans les yeux ainsi que ceux qui prennent des notes pendant l’interview.

Faites attention, car les recruteurs n’apprécient pas les comportements comme la coupure incessante de la parole et l’hésitation. Vous devez aussi bien gérer vos gestuelles : les faits de se frotter les mains ou de jouer les doigts doivent être évités. Ils sont interprétés comme des signes de la nervosité.

Vous pourrez par exemple appuyer vos propos avec vos mains, cette gestuelle peut évoquer votre dynamisme. Gardez également la tête et le dos bien droit, cette posture reflète la confiance en soi et la détermination. Pour ce qui est de l’expression du visage, gardez-vous à l’esprit qu’il s’agit d’un entretien, la moindre des choses est de focaliser votre attention sur votre interlocuteur en le regardant.

Restez naturel

La spontanéité est un des atouts que le recruteur recherche auprès des candidats qu’ils convoquent pour un entretien d’embauche. Il est donc inutile de jouer un rôle pendant l’interview, mais au contraire, restez vous-mêmes.

Evitez d’en faire trop en jouant « le candidat sympa ». Vous devez garder une attitude bien posée lorsque vous êtes en face du recruteur. Commencez par lui donner une poignée de main ferme à l’entrée de la salle, puis sourire légèrement (ce qui fait que vous n’avez pas besoin de montrer toutes vos dents).

Il est important que vous vous mettiez à lancer des « expressions toutes faites ». Avec une telle approche, vous risquez de ne pas répondre correctement aux questions posées par le recruteur. Pour ne pas tomber dans ce piège, évitez de formuler des phrases lorsque vous vous prépariez pour l’entretien. Il suffit juste de noter les points-clés et d’adapter vos réponses selon la situation.

Ne soyez pas tenté de vous vendre pendant l’entretien d’embauche, vous risquerez de gonfler votre CV et d’induire le recruteur à l’erreur si vous vous mettez à faire votre propre publicité.

Apprenez à négocier votre salaire

Vous avez passé jusqu’ici l’entretien d’embauche sans embûche. Il ne vous reste plus qu’à parler d’un sujet sensible : négocier votre salaire mensuel. Cette étape ne doit pas être prise à la légère, elle pourrait être déterminante. Mais, attendez que le recruteur aborde le sujet avant de lancer vos avis personnels.

De même que l’interview, la négociation de votre salaire se prépare. Prenez le temps d’étudier au préalable la grille salariale du poste auquel vous avez déposé une candidature spontanée. Vous pourrez ainsi définir approximativement le montant de votre rémunération. Il est aussi fournir une fourchette de salaire. Cette méthode jouera en votre faveur, car elle pourra vous démarquer des autres candidats.

Ecoutez attentivement la proposition de votre employeur avant de passer à la négociation. Misez les « pour » et les « contre ». Il se peut que votre salaire mensuel soit moyen, mais vous bénéficierez de primes ou d’autres avantages tels que les tickets-restaurant, les frais de déplacement, etc.

Avec tous ces conseils, vous pourrez avec succès votre entretien d’embauche et décrochez le job de vos rêves. Il ne vous reste plus qu’à envoyer votre dossier de candidature et attendre qu’un recruteur vous contacte pour appliquer toutes ces astuces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *